Skip to main content

Conférenciers


Veuillez noter que cette page sera mise à jour régulièrement.

Dre Lisa A Bero, PhD
Professeure, University of California, San Francisco
Directrice, Centre Cochrane, San Francisco

Dre Lisa A Bero, pharmacologue, s'intéresse à la mise en application du savoir scientifique (pratique clinique et politiques). Elle a établi des protocoles méthodologiques afin d’évaluer le biais (la partialité) dans la conception, l'application et la diffusion de la recherche dans les domaines pharmaceutique et chimique, ainsi que dans la recherche dans l’industrie du tabac. Dre Bero a mené des analyses pour évaluer les effets relatifs aux politiques et à la diffusion en matière de donnée probantes. Elle est conseillère auprès de l'OMS pour le Département Médicaments essentiels et politiques pharmaceutiques et membre du comité consultatif sur la recherche en santé à l’OPS. Elle est la directrice du Centre Cochrane situé à San Francisco (qui fait partie du réseau des Centre Cochrane aux États-Unis) et du Centre collaborateur de l’OMS pour la recherche en pharmaceutique et en matière de politiques scientifiques. Pendant 12 ans, elle était membre élue du comité directeur de la Collaboration Cochrane. Elle siège à plusieurs comités internationaux qui s’intéressent aux conflits d'intérêts et à la recherche, notamment leMedicine Committee on Conflict of Interest in Medical Research, Education and Practice.



David Bornstein
Auteur, How to Change to World: Social Entrepreneurs and the Power of New Ideas (Oxford University Press)
Journaliste et chroniqueur, The New York Times

Journaliste et auteur, David Bornstein s’intéresse à l’innovation sociale. En tant que coauteur de la chronique Fixes dans le New York Times, il porte un regard critique sur les enjeux sociaux importants, tout en y proposant des solutions. Il est le cofondateur du réseau Solutions Journalism Network qui offre un soutien aux journalistes qui s'intéressent à l'innovation sociale. Il est aussi le fondateur du site médiatique Dowser qui cible surtout les jeunes journalistes intéressés par ce même domaine. Il a écrit plusieurs livres, y compris How to Change the World: Social Entrepreneurs and the Power of New Ideas, The Price of a Dream: The Story of the Grameen Bank, and Social Entrepreneurship: What Everyone Needs to Know. À présent, il rédige un ouvrage qui portera tout précisément sur l'innovation sociale au Canada et aux États-Unis. Il demeure à New York.



Dr Tim Evans
, DPhil, MD
Directeur, Santé, Nutrition et Population, Banque mondiale

Dr Evans est le directeur du Département de Santé, Nutrition et Population à la Banque mondiale. Il est actif dans le domaine de la santé depuis plus de 20 ans.

Avant son mandat à la Banque mondiale, Dr Evans était le doyen de l'École de santé publique James P Grant à l’Université BRAC, située au Bangladesh. Il a déjà occupé le poste de directeur adjoint à l'OMS, alors qu’il gérait le volet des données probantes, de l'information, de la recherche et des groupes sectoriels* (*traduction libre) et chapeautait la rédaction du Rapport sur la santé dans le monde. Dr Evans est unleader dans son domaine (équité en santé; performance des systèmes), notamment en raison de son travail collaboratif avec la Fondation Rockefeller et l'École de santé publique à Harvard. Il a établi des partenariats novateurs avec l’allianceGAVI, les réseauxINDEPTHetHealth Metrics Network (OMS), l'alliance globale pour les personnels de santé, et l’alliance mondiale pour la sécurité des patients.

Dr Evans a obtenu son doctorat en économie agricole à l’Université Oxford. Il a poursuit ses études en médecine ainsi que ses études postdoctorales aux Université McMaster et Harvard.



Dr Luiz augusto Cassanha Galvão
Directeur adjoint intérimaire, Pan American Health Organization (PAHO)

D’origine brésilienne, Dr Galvão a obtenu son diplôme d’études en médecine en 1977, au Brésil. Il est également détenteur d’une maîtrise en santé publique avec une spécialisation en épidémiologie environnementale de la Escola Nacional de Saúde Pública Sérgio Arouca of Fundação Oswaldo Cruz (FIOCRUZ).

Sa carrière a pris son envol en 1979 à l'Instituto de Saúde da Bahia, situé au Brésil. Par la suite, il est devenu coordonnateur du Center for Studies on Workers' Health and Human Ecology (CESTEH), FIOCRUZ.

Dr Galvão possède un bagage professionnel exhaustif. Il a une riche expérience dans le domaine de l’enseignement et a plusieurs publications à son actif. Il a présidé la Society of Toxicology au Brésil et il est membre de nombreuses associations professionnelles.

Sa carrière au sein de l'Organisation panaméricaine de la santé (PAHO) a commencé en 1991, alors qu'il détenait le rôle d'épidémiologiste environnemental du Pan American Center for Human Ecology and Health (ECO). En 1994, on lui a accordé le poste de conseiller régional sur la qualité environnementale (Regional Advisor on Environmental Quality), et, en 2001, il a été nommé coordonnateur du programme jusqu'en 2003. En mars 2003, on lui a accordé le titre de gestionnaire régional du développement durable et de la santé environnementale (Sustainable Development and Environmental Health Area). Depuis le 1 juillet 2013, il est le directeur du programme spécial relatif au développement durable et de l'équité en matière de santé (Sustainable Development and Health Equity).

Le programme spécial relatif au développement durable et de l’équité en santé a pour but d'évaluer les risques pertinents associés à la santé publique des Amériques, notamment : la violence, la santé des travailleurs, la santé environnementale, la promotion de la santé, le changement climatique, l’aménagement local, la santé des consommateurs, la sécurité, les déterminants sociaux de la santé, la toxicologie, et les Millenium Development Goals.

Dr Galvão est directeur adjoint intérimaire (PAHO) depuis le 29 juillet 2013.



Lorraine Johnson, JD, MBA
Coprésidente, Consumers United for Evidence-Based Healthcare (CUE) Comité directeur
Directrice générale, LymeDisease.org

Lorraine Johnson est la coprésidente du comité directeur de la coalition Consumers United for Evidence-Based Healthcare (CUE). Cette coalition recense une quarantaine d’organismes de défense. La coalition fut fondée en 2003, alors que la Collaboration Cochrane (États-Unis) invitait les organismes de défense à créer des partenariats entre les consommateurs et les chercheurs afin d'engager les publics consommateurs à exiger des soins de qualité. Elle est relectrice au sein de la Collaboration Cochrane, et elle évalue les protocoles et les revues. Elle est membre du réseau des consommateurs Cochrane. Lors d’un Colloque Cochrane, elle a présenté une conférence intitulée : «Evidence-Based Medicine : Evidence, Evidence Gaps, and the Role of Stakeholders».

Elle est la directrice générale de l’organisme LymeDisease.org (LDo), un organisme à but non lucratif situé aux États-Unis. L’organisme se distingue notamment par son périodique portant sur la maladie de Lyme, son réseau en ligne recensant des groupes à l'échelle nationale, et par son soutien à la recherche. Elle est auteure de plus d’une quarantaine de publications. Sa recherche s'intéresse aux aspects médico-juridiques et éthiques relatifs à la maladie de Lyme et à la médecine factuelle. Elle a donné des conférences en milieu universitaire, institutionnel, pour les Centres for Disease Control, pour le gouvernement du Canada, pour des organismes médicaux, pour l’IDSA, et pour le CCNET. Elle est directrice et membre de la International Lyme and Associated Diseases Society. Finalement, elle est membre du jury pour le Patient Centered Research Institute.



Dr John N. Lavis, MD PhD
Directeur, Forum de la santé McMaster
Directeur adjoint, Centre for Health Economics and Policy Analysis
Professeur, Département d’épidémiologie clinique et de biostatisqties et Département de sciences politiques, Université McMaster
Professeur auxiliaire,Global Health, Department of Global Health and Population, Harvard School of Public Health

La recherche de M. Lavis est axée sur le transfert et l’échange des connaissances dans l'établissement de politiques ainsi que sur les facteurs politiques associés aux systèmes de santé. Il a dirigé la conception du Health Systems Evidence (www.healthsystemsevidence.org), le site le plus étoffé dans ce domaine à l'échelle mondiale. Le site, qui peut être consulté sans frais, fourni des données probantes relatives aux systèmes de la santé, comme en améliorer la qualité et comment créer des programmes efficaces et abordables pour ceux qui en ont besoin. Il dirige l'initiative Program in Policy Decision-Making (www.researchtopolicy.org) et supervise le bureau des politiques et de la liaison du Centre canadien Cochrane. Il enseigne des cours sur la politique des systèmes de santé à l'Université McMaster. Il enseigne aussi au troisième cycle (séminaire de doctorat). Il anime aussi des formations pour des organismes divers, notamment dans le cadre du programme FORCES (Formation en recherche pour cadres qui exercent dans la santé) à propos de l'utilisation des données probantes. Il offre des ateliers d'un jour ou deux jours à propos de l'utilisation des données probantes à l’intention des organismes fédéraux et internationaux. Il est Chaire du groupe de travailEvidence-Informed Policy Network(Organisation mondiale de la Santé), président du comité consultatif sur la recherche en santé de l'Organisation panaméricaine de la santé (OPS) et membre du comité consultatif sur la recherche en santé de l’OMS. Il a obtenu son diplôme en médecine de l'Université Queen's, une Msc de laLondon School of Economics et détient un doctorat de l'Université Harvard.



Dr France Légaré
, B.Sc. Arch MD, PhD, CCFP, FCFP
Professeure au Département de médecine familiale et médecine d'urgence, Université Laval
Chercheure au Centre de recherche du CHUQ
Titulaire de la Chaire de recherche du Canada en implantation de la prise de décision partagée dans les soins primaires

Architecte de formation, France est désormais médecin de famille depuis 1990; elle pratique à Québec. Elle est professeure au département de médecine familiale et de médecine d'urgence. Depuis le 1er juin, elle détient une Chaire de recherche du Canada (niveau 2) en implantation de la prise de décision partagée dans les soins primaires. Depuis janvier 2012, elle est la directrice intérim pour la recherche au département de médecine familiale et de médecine d’urgence à l’Université Laval. De 2006 jusqu'en 2011, France a tenu le titre de directrice scientifique pour le groupe de recherche Knowledge Transfer and Health Technology Assessment (Transfert des connaissances et évaluation des technologies et des modes d’intervention en santé) au Centre de recherche du Centre Hospitalier Universitaire du Québec (CHUQ). Elle est aussi la représentante du site régional Cochrane à l'Université Laval, et ce, depuis 1999. Son programme de recherche tente d'identifier les besoins des professionnels de la santé en matière de soins primaires afin d'élaborer des stratégies qui permettront une participation active des patients et une prise de décision partagée.



Chris Mavergames, MLIS
Directeur du développement web, Collaboration Cochrane

Chris Mavergames chapeaute l’équipe Web Cochrane, responsable du développement et de la présence Web de la Collaboration. La liste exhaustive des projets de cette équipe—on en compte plus de 120—recense des initiatives organisationnelles, pour les médias sociaux, pour les sites Web et d'autres initiatives relatives à la gestion des technologies et de l'information. M. Mavergames est le co-président duCochrane Linked Data Project Board.  De plus, depuis 2011, il effectue de la recherche expérimentale sur le Web des données (linked data) et sur les technologies sémantiques afin d'optimiser la production et la propagation des données Cochrane.

M. Mavergames a une formation en sciences de l’information et en gestion de l’information. Il a reçu son diplôme (MLIS) de laLong Island Universitydans l'état de New York, aux États-Unis. Il a plus de douze ans d'expérience dans le domaine de l'informatique, notamment en ce qui concerne le langage XML, les bases de données, les technologies relatives au développement Web, les schémas de métadonnées, les vocabulaires contrôlés, et, plus récemment, le Web des données. Le parcours à M. Mavergames a débuté àCNN, en passant parTime Inc., au début de la révolution virtuelle. Il a été le directeur des ressources multimédias auNew York City College of Technology. Par la suite, il a travaillé pendant un an sur un projet de numérisation à laBritish Library, à Londres (St. Pancras). Il s’est joint à l’équipe de la Collaboration Cochrane en 2006 et est directeur de l’équipe Web depuis 2009. En plus de son travail en informatique, il est auteur pour le groupeCochrane Airwayset membre du groupeInformation Retrieval Methods.



Dr Andrew D. Oxman, MD, MSc
Chercheur, Global Health Unit, Norwegian Knowledge Center for the Health Services

Andy Oxman est chercheur dans le domaine des services de la santé (Global Health Unit, Norwegian Knowledge Center for the Health Services). La recherche de M. Oxman est axée sur les approches pouvant aider le public quant à la prise de décision en matière de santé, une problématique qu’il étudie depuis 30 ans. Sa recherche actuelle s'articule plus précisément autour du lien entre la médecine factuelle et la prise de décision dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire. Il a terminé sa formation médicale aux États-Unis en 1979. Par la suite, il a travaillé en tant qu’omnipraticien au nord de la Norvège. De 1984 à 1994, il a enseigné à l’Université McMaster avant de déménager à nouveau en Norvège. De 1993 à 2003, il a été l’éditeur du Cochrane Reviewer’s Handbook. Depuis 1994, il est l’un des éditeurs pour le groupe Cochrane Effective Practice and Organization of Care.


Dr Jimmy Volmink, BSc, MBChB, DCH, MPH, DPhil
Doyen, Faculté de médecine et de sciences de la santé, Université Stellenbosch
Directeur, Centre Cochrane de l’Afrique du Sud

M. Volmink est le doyen de la Faculté de médecine et de sciences de la santé à l’Université Stellenbosch ainsi que le directeur du Centre Cochrane de l’Afrique du Sud (Conseil de recherche médical). Il a occupé une Chaire en soins de premier recours chez GlaxoWellcome (Université de Cape Town) et occupé le poste de directeur de la recherche et de l’analyse auGlobal Health Councilà Washington. Il est membre de comités et de comités consultatifs d’organismes scientifiques et de santé divers. En 2005, il a été l'éditeur invité d'un numéro spécial duBritish Medical Journalqui portait sur l'Afrique. Ses domaines d'intérêt sont les maladies chroniques (VIH, tuberculose) et les maladies cardiovasculaires. Il s'intéresse aussi au transfert des connaissances dans le cadre de l’établissement de politiques et dans le contexte de la pratique professionnelle.



Professor Thomas J Walley
, MB, BCh, MD, FRCPI, FRCP, CBE
Directeur, NIHR Evaluation, Trials and Studies et Directeur du programme HTA
Professeur, Recherche des services de la santé; Institut de Psychologie, Santé et Société, Université de Liverpool

Termine sa formation médicale à Dublin en 1980. Nommé médecin consultant au centre hospitalier universitaire Royal Liverpool en 1991. Devient professeur en pharmacologie clinique à l'Université Liverpool en 199. Il est associé du Collège royal des médecins de Londres et d'Irelande, et membre de la British Pharmacological Society.

Tom Walley est directeur du programme HTA depuis janvier 2004. Il est responsable d’autres programmes NIHR, y compris le programme de recherche portant sur les services de santé, le programme de recherche en santé publique,  le programme de revue et le programme pour l’efficacité et l'évaluation de mécanismes (recherche subventionnée par MRC/NIRH)

Il a dirigé un groupe de recherché à l’Université Liverpool qui a étudié l'ordonnance des médicaments, les politiques pharmacologiques, et l'efficacité clinique et coût-efficacité.

En juin 2008, la Reine lui a décerné un CBE afin de souligner sa contribution à la médecine.



Mark G. Wilson,M.A., DIP. JOUR., M.PHIL., M.M., FCMI

M. Wilson est directeur général de la Collaboration Cochrane depuis Novembre 2012. M. Wilson fait preuve deleadershipexemplaire, une compétence cultivée au sein d'importants organismes humanitaires et de développement, y compris au sein de la Fédération internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge alors qu’il avait le titre de chef de cabinet et de conseiller principal au secrétaire général et de chef de la planification. Il fut chef de la délégation au Mozambique; il a géré les travaux humanitaires en ex-Yougoslavie (1996 à 2000); et il fut responsable des appels et des rapports de la Fédération pour l'Afrique et l'Europe (1994 à 1996).

De 2004 à 2012, M. Wilson était le directeur général dePanos, à Londres, et Chaire de l'organismePanos Network of Institutes. M. Wilson a contribué à l'établissement de cet organisme qui a pour mandat de diffuser des informations pour stimuler les débats, assurer la pluralité et maintenir la démocratie dans les pays démunis et marginalisés à l’échelle mondiale.

M. Wilson est aussi membre de laRoyal Institute of International Affairset de laInternational Institute for Strategic Studies. Il estfellowde laChartered Management Institutesituée au Royaume-Uni. Il détient des diplômes de maîtrise d'universités au Royaume-Uni et au Canada (politique internationale; études soviétiques et d'Europe de l’Est; journalisme; gestion). Son expérience professionnelle en tant que journaliste—à Londres et à Hong Kong—et en tant que spécialiste en communications (il a été directeur des communications pour leBusiness Council for Sustainable Developmenten Suisse) lui a permis de commenter avec discernement les actualités économiques, politiques et d'affaires.